neige et glace © sxc.hu / redfloor

Des conditions météorologiques difficiles - aucun problème pour les caméras d'ABUS.

Lorsque vous voulez installer des caméras dans une zone extérieure non protégée, la technique doit avant tout résister aux caprices du temps : humidité pour cause de pluie ou de neige, basses températures en cas de gel ou de froid et températures très élevées en été en raison du fort rayonnement solaire. ABUS a les solutions adaptées à tous les extrêmes et à tous les temps. Qu'il s'agisse d'une caméra standard dans un boîtier extérieur, d'une caméra compacte avec protection contre les intempéries, ou d'une caméra étanche pour utilisation sous-marine – votre vidéosurveillance fonctionne aussi dans des conditions environnementales difficiles.

Facteur de protection élevé contre la pluie pour les caméras

Pour vous protéger de l'humidité, misez soit sur des caméras compactes étanches, soit utilisez un boîtier séparé de protection contre les intempéries. Les ventilateurs et le chauffage disponibles en option déjà montés dans l'appareil protègent de l'embuage de la vitre de protection et contre l'apparition d'eau de condensation dans le boîtier de protection.

Dans tous les cas, veillez à l'indice de protection IP. IP signifie International Protection et est composé de deux chiffres. Le premier chiffre représente la protection contre la poussière, et le second le degré de protection contre l'eau. Dans les zones extérieures non protégées, vous devriez opter pour une caméra dotée d'un indice de protection 6 contre l'eau, cela signifie une protection contre les forts jets d'eau. Ainsi, une caméra est toujours bien protégée, même en cas de fortes précipitations et de pluie provenant de tous les côtés (par exemple en cas de vent fort). Les modèles dotés des indices 7 et 8 ne sont nécessaires que si votre caméra va être temporairement ou constamment immergée sous l'eau.

Lisez-en plus sur les indices de protection IP sur notre page d'information 

Utilisation en cas de vent et d'intempéries

Protégée de la poussière sur la lentille

L'indice de protection IP vous aide également lors de l'évaluation de la classe de protection contre la poussière qui est lisible dans le premier chiffre. Toutes les caméras ABUS d'extérieur disposent de l'indice de protection maximum 6, ce qui signifie une totale étanchéité à la poussière. Ainsi, il est exclu que le moindre petit grain de poussière s'introduise dans la caméra et se dépose sur la lentille ou sur le capteur d'images et influence de manière négative la qualité de l'image. La protection contre la poussière est également importante à l'intérieur, lorsque l'endroit est particulièrement poussiéreux, comme par exemple dans les halles de production.

De la chaleur en plus contre les dégâts du gel

Le froid cause des problèmes à de nombreux appareils techniques. Si sur le site d'utilisation, vous vous attendez à des températures nettement inférieures à -10°C, l'utilisation d'un boîtier de protection chauffant résistant aux intempéries est recommandé. Dans ce boîtier, un thermostat règle la température idéale de service et désactive si nécessaire le chauffage intégré. Le ventilateur en option facilite la répartition uniforme de l'air chaud et empêche l'embuage de la glace frontale, de manière à ce que des images toujours claires soient enregistrées.

Protégée du soleil

Les rayons solaires directs et intenses venant du haut peuvent surchauffer la caméra et influencer la technique de manière négative. Les caméras extérieures et les boîtiers de protection résistant aux intempéries d'ABUS disposent en série de pare-soleil laqués de couleur claire qui retiennent le rayonnement de chaleur loin du corps de la caméra. Dans les boîtiers certifiés VdS, le contact entre la caméra et le couvercle du boîtier est même complètement séparé de manière à ce qu'aucune chaleur ne soit transmise à la caméra.

Utilisation en cas de vent et d'intempéries © sxc.hu / ABUS

Produits ABUS pour la vidéosurveillance en cas de mauvais temps