La plupart des fenêtres modernes protègent du bruit – mais n’offrent cependant aucune protection contre les cambrioleurs !

La plupart des fenêtres et portes de terrasse standard sont de nos jours généralement conçues de manière à optimiser l’isolation thermique et acoustique. Elles n’offrent toutefois aucune protection contre les cambrioleurs.
Cela est dû au fait que les éléments standard ne sont bien souvent sécurisés que par ce que l’on appelle des gâches coulissantes (voir illustration). Ces gâches coulissantes sont montées sur environ 80 % des fenêtres et portes de terrasse actuellement sur le marché. Elles garantissent l’étanchéité des fenêtres mais n’offrent aucune protection mécanique contre les tentatives d’effraction. Un cambrioleur un tant soit peu expérimenté peut avoir raison en quelques secondes d’une fenêtre équipée uniquement de gâches coulissantes, à l’aide d’un tournevis. Cette procédure de levier s’effectue en outre de manière relativement silencieuse. Il suffit de repousser sur le côté la gâche coulissante, ce qui fait que la fenêtre saute hors du guide et peut ainsi être ouverte. Cela démontre qu’une poignée de fenêtre verrouillable peut également servir de sécurité enfants, mais n’a rien à voir avec une protection anti-effraction. En effet, une poignée de fenêtre n’est qu’un système mécanique n’ayant aucun effet sur les éléments servant à maintenir la fenêtre fermée.

Les volets roulants abaissés protègent des regards indiscrets, mais pas des effractions

Un volet roulant standard, même une fois rabaissé, n’offre pas une protection suffisante contre les cambrioleurs ; il offre au mieux la protection des personnes présentes car il est facile à ouvrir en le levant. De plus, de nombreux cambriolages ont lieu alors que ces volets ne sont pas utilisés, c'est à dire quand ils sont relevés. Les dispositifs de sécurisation des volets roulants, lesquels bloquent les volets empêchant ainsi qu’ils ne soient relevés, offrent soit une protection supplémentaire contre les cambrioleurs, mais ne devraient être utilisés que comme protection mécanique auxiliaire.
Afin d’obtenir une protection efficace contre les effractions, il s’avère nécessaire de faire installer par un professionnel des éléments de sécurité des deux côtés de la fenêtre ou de la porte de terrasse (côté verrouillage et côté charnière).

Ce n’est que dans les films et les romans policiers que qu’on brise la vitre – la réalité est toute autre !

Les recherches effectuées par la police révèlent que la méthode consistant à briser la vitre, pratiquée il y a 10–15 ans, n’est pratiquement plus employée de nos jours. Les risques de blessure pour le cambrioleur, ainsi que le bruit causé par le bris de la vitre et l’attention que ce bruit pourrait attirer, sont trop élevés.