Comment bien choisir votre détecteur de fumée

Pour faire le bon choix, il est nécessaire de rappeler les critères à prendre en considération :

La qualité et la sécurité des produits

Votre produit doit être certifié selon la norme EN 14604 obligatoire en France depuis le 1er mai 2007. 

Les consommateurs peuvent s’assurer que le produit a été testé et certifié et que l’usine est annuellement contrôlée par un organisme reconnu par la Commission Européenne grâce à la présence du logo.

Des garanties du bon fonctionnement de sécurité

  • Le DAAF doit pouvoir être vérifié chaque semaine grâce à un bouton TEST permettant de tester toutes les fonctions (circuit électronique, capteur, pile, alarme…)
  • Votre détecteur de fumée doit posséder un niveau de signal d'alarme suffisant pour réveiller une personne, ainsi qu'une alerte de fin de vie de la pile
  • Votre détecteur de fumée nécessite un entretien. Afin d'éliminer les particules de poussières et garantir ainsi une protection maximale, vous devez nettoyer les fentes latérales du détecteur.
  • Il est conseillé d'installer un détecteur de fumée par étage, dans le couloir, mais aussi dans les chambres (recommandation du service de pompiers volontaires). Les placer à une distance minimum de 60 centimètres du mur opposé.
  • Installez toujours votre Détecteur de fumée au plafond car la fumée monte.

 A ne pas faire

  • Attention, ne pas mettre de détecteur de fumée dans votre salle de bains ou dans la cuisine : les particules de condensation peuvent déclencher l’alarme du DAAF de façon intempestive. Il en est de même pour les buanderies ou autres espaces frais : un DAAF ne fonctionne bien qu'à une température comprise entre 4°C et 38°C
  • Ne pas installer votre détecteur de fumée proche d'une fenêtre, d'un système de ventilation ou dans un coin où la fumée risque de ne pas atteindre le DAAF
  • Ne jamais peindre votre détecteur de fumée

 

Nous vous rappelons qu'un détecteur de fumée couvre une superficie  maximum de 40 m². Il est donc important d'adapter le nombre de détecteurs  à la superficie de votre maison, afin d'obtenir une protection efficace et optimale.

De plus, en France seuls les DAAF optiques sont autorisés: les DAAF ioniques sont interdits à la vente, en raison de leur émission de radioactivité.

En savoir plus sur la protection anti-incendie